La paume du jour sanguin alangui venu dorer ta croupe matinale caressante s'effile en douce sur tes seins fruitiers coques pleines mûrissantes couvertes de baisers dans l'air le feu poudre de café traînante sur nos lèvres corsage défait la pudeur rougit tes fesses encore nues vierges auréolées chaudes de la nuit fringale de chair à…

Venteuse synergie alignée sur un ciel qui brille imbibé de nos larmes ô perles sucrées prises au coin de tes yeux appréciées délicieuses aux lisières de tes lèvres allonge encore un peu ton souffle jusqu'à mon cou muette devant tes pupilles qui me traversent je cède à la lumière un rayon de pureté un semblant…

Cher F., Est-ce que je peux te parler de tes mains, ce soir ? Tes mains, qui m'ont parcourue pendant tous ces jours et toutes ces nuits, tes mains, qui se sont arrêtées sur toutes les parties de mon corps, des plus ouvertes aux plus secrètes, même dans ces endroits où l'on ne passe jamais…

Je décolère. Je ne pèse plus mes mots Ceux-ci sortent de terre Fuyant l'éternel caveau Je me raccroche à ta pensée Qui seule peut donner assez d'eau À cette plume cette plante cette pierre Mortifère autrefois trop souvent Ce soir je suis neuve Tirant un beau trait solennel Sur une âme veuve d’antan Je m'endors.…

Jamais deux sans trois. En fait besoin d'aucun prétexte pour t'écrire mais tu le diras si j'exagère. Pas vu de jolie bibite ces derniers temps. Hier j'avais des envies. Envie de te plaire. Passé toute la journée en culotte dans l'appartement. Me suis mise à danser. Terrasse. Appartement. Terrasse. Bu un café. Cafetière à l'italienne.…