La coureuse

Lettre aux coureurs et aux lecteurs de Cécile Coulon Ce banc me nargue. Se faire narguer par un banc, c'est tout de même un peu fort. Au prochain tour, je l'ignore. Ah ! mais il est si beau dans cette lumière. À cheval, entre l'ombre des feuillages et le soleil. Dire que je pourrais me…