Un jour, un baiser. Cela ressemble à une émission télévisée. Au bout de ce baiser, y aurait-il un nouveau destin ? Demain, tu m'embrasseras. Mais je l'ignore encore, alors que je pense à toi. Je t'attends. J'attends tes mots. J'attends tes bras. Tes lèvres, posées sur ma bouche comme ton regard posé sur moi. Demain,…

La coureuse

Lettre aux coureurs et aux lecteurs de Cécile Coulon Ce banc me nargue. Se faire narguer par un banc, c'est tout de même un peu fort. Au prochain tour, je l'ignore. Ah ! mais il est si beau dans cette lumière. À cheval, entre l'ombre des feuillages et le soleil. Dire que je pourrais me…

Lettre à Houellebecq

Lettre à Houellebecq « Il est impossible d’écrire un roman […] pour la même raison qu’il est impossible de vivre : en raison des pesanteurs qui s’accumulent. Et toutes les théories de la liberté, de Gide à Sartre, ne sont que des immoralismes conçus par des célibataires irresponsables. »