Des coquelicots, à Barbara

Sur le sentier Nous trébuchons Sans une égratignure Nous nous sommes relevés, cette fois. Les yeux ébahis devant ces fiers coquelicots Dressés sans se douter du poids Que nous les hommes leur faisons porter Un chapeau de pétales. Un fardeau vulnérable. Vite ! le souvenir qu'on dissipe dans une houle de pavots. Et le fragile…

Quand tu te réveilleras Me laisseras-tu un peu de toi Me feras-tu entendre Le son de ta voix Je songe de près de loin Quand tu te réveilleras Quand je m'éveillerai Te trouverai-je là Où je ne t'attends pas Ou sera-ce autre chose Un bruit un odorat Quand je m'éveillerai Crois-tu que je te confondrai…

La plume habile

Chers lecteurs, Entre nous, nous parlons souvent de plume. J'ai choisi cet éponyme pour mon blog et mon pseudonyme pour des raisons multiples. J'écris, partant, parler de plume paraît simple, évident et cohérent. Néanmoins, jusqu'à aujourd'hui, j'ignorais fondamentalement la biologie de cet élément naturel, fragile, gracieux et gracile, léger, qui se développe sous plusieurs formes,…

La chouette

Ton silence est meurtrier Il m'accable de douleur Je n'y suis pas habitué Faisant plus de mal que de peur Ton silence meurtrit mon cœur J'entends la chouette hululer Pensant mes sens pénétrés Devant ces grands yeux voyeurs Dans un désert de torpeur Ton silence est balayé Par un vent complice guetteur Fissurant l'intimité f.…

Entropie

Je, caché sous une aile qui battait Tu, paré de multiples blessures On, dévisage un champ de plaies On dirait que la peureuse nature Même battante ne peut cicatriser Nous, épris du temps qui passait Remontant le fil à travers champs Cherchant le chas de l'aiguille Perdue dans cette botte de foin pourri Et vous,…

La couleur de la tendresse

Vois. Ta tendresse est nue, mobile et volatile Elle m'effleure, t'échappe et repart sans rien dire Sens. Ta tendresse est le parfum prenant, passager et fuyant de la glycine et du lilas tombant Goûte. Ta tendresse est un délicat souvenir tissé comme le napperon vichy qui recouvre la confiture Ta tendresse est sucrée, comme ton…