Belle de jour

sous-titre : Behind the red curtain Amnésie de la nuit flottante le cauchemar estompé j'ai cajolé debout le rêve seul resté au réveil je me suis fait belle pour accueillir le jour derrière le rideau carmin j'ai laissé les tabous dans la salle de bains huilé mes cheveux brillant comme le satin noyé l'humeur inconvenante…

09h00. L'envie me vient naturellement, au réveil, confirmée après le petit-déjeuner. Comme un besoin. Le corps et l'esprit me parlent et de conserve me portent. Tourmentée par des pensées encombrantes, matérialisées par ces derniers cartons dont je n'arrive pas à me débarrasser depuis l’emménagement, la seule issue pour les dissiper s'impose : la course à…

18h00. Le vent est tombé. La clarté s'estompe. Au dernier tour, je serai dans la pénombre. Si je poursuis, si je force, si je vais un peu plus loin dans l'exercice, je courrai dans l'obscurité, avec quelques lampadaires pour compagnons solitaires pour m'éclairer. L'air est frais, le soir est clair. Bonnes foulées. Au bout de…

15h00. Temps beau. Très doux pour la saison. Sortie couverte quand même. La grippe guette. La maladie veille. J'essaye de la combattre depuis une semaine. Pour le moment, c'est moi qui gagne. Les deux premiers kilomètres sont tranquilles. Mais très vite, trop vite, je sens soudain une gêne, une gêne forte au niveau du genou.…

Cher F., J'aime toujours autant t'écrire. T'écrire c'est vivre, pour reprendre la citation de Marina Tsvetaeva. Même pour ne rien te dire. Comme aujourd'hui. J'ai pris toute la pluie. Ce soir je l'ai accueillie. Toutes ses gouttes. Toute sa fraîcheur. Toute son humidité moite. Toute sa force. Elle a lavé mes pieds meurtris d'immobilité de…