La passagère

Bon matin passagèremésange noiresi petite tu chantes clairva-t-en comme le ventcaressée des embrunscomment fais-tuailes robustespour supporter le tempston envolée allègemon air de gravitédéfiée sans cesseque ton cri désagrègeje cherche l'humilité Au parc des étangsMésange ma griseJe rêve la tranquillitématinale seulemaintenant brisée par tes pairsmes voyages en sourdinema tête lourde comme la pierreje t'observe me recroquevilleme…