Les citations aphoristiques n'ont rien d'euphoriques, sont parfois intrigantes; au mieux elles sont inspirantes. On inspire quand on les lit. On expire pour décoder leur sens. Elles donnent le hoquet, souvent le tournis. Elles ressemblent ainsi à un tourniquet. C'est le serpent qui se mange par la queue, queue qui jamais ne finit. C'est l'infini…