·······ti amo·········· Ce murmure Il est chaud Il se diffuse Furtivement Ce murmure Illustre souffle Évanescent Remonte descend Ce murmure Pénétrant Dans l'embrasure des courbes Il est direct et franc Ce murmure Transporte La chaleur des Abruzzes Il est Effleurement Ce murmure Aimant Ardent Il est caressant Ce murmure Il se propage Dans tous les…

Nos êtres consubstantiels

Le plus grand plaisir qui soit après l'amour, c'est d'en parler. Louise Labé   Je jouis donc j'écris. f. Cher F., J'ai tant envie de te parler d'amour. D'un amour muet mais dicible tant il est évident entre nous. Je voudrais te parler de nos gestes, de tous ces effleurements qui nous pénètrent et nous…

FAIM(S)

Éclipse de lune. Rouge sang envahissant les dunes. Moment d'égarement. Poésie propice à l'érotisme et à ses charmes décadents, le cœur fragile s'enfonça, lentement, sous le regard de l'astre diabolique imposant. Sise dans une voie sans issue, je m'enfonçais dans ce désert où ne régnait ni fin ni début. Je voyais cette oasis qui me…

Avant que nos corps s'entremêlent, ces nuits durant lesquelles nous vendons nos âmes à je-ne-sais-qui, avant ces étreintes charnelles, raconte-moi qui je suis.

Éros n'a plus sommeil. Il est sorti de sa caverne. Il m'a surprise juste avant le réveil... tu étais là à demi allongé me surplombant. J'étais entre tes jambes contemplant ton corps filiforme et amaigri mais la chair attendrie, ton appareil au repos inspirant la tendresse et attisant l'envie... le reste ne s'écrit pas par…

Au bout de mes lèvres

De mes lèvres à tes doigts Il n'y a qu'un rêve De dormir toi contre moi Une nuit sans trêve Du bout de mes lèvres Je songe à ta bouche Fine suave et rebelle À nos confiseries Partagées la nuit Des yeux à ta bouche Sucrée comme le miel Au bout de mes lèvres Savoure-moi…

HORS DE MOI

Ce jour-là, j'étais hors de moi. Hors d’œuvre. Hors du monde au beau milieu du monde. Je débordais comme un moule trop rempli, comme un vase qu'on aurait chargé, chargé, sans prêter attention à la quantité d'eau qu'il contenait, comme du lait qu'on n'aurait pas surveillé d'assez près. Or, je ne suis pas soupe au…

Jardin secret

Egon Schiele, Umarmung liebespaar, peinture

Depuis combien de temps Trump n'a-t-il pas mis les pieds dans un jardin ? Depuis combien de temps n'a-t-il pas respiré le parfum d'un bouquet de fleurs ? Et si le dégel du permafrost pouvait être en majeure partie à l'origine du changement climatique que nous vivons ? Nos enfants nous en voudront-ils ? Et…