Nos souvenirs traversent des époques Et s'égarent sous nos chaudes redingotes Bien à l'abri du vent de la révolte Ils trouvent parfois refuge sous les feuilles mortes Nos regards équivoques se perdent dans la brume Scintillante et inondant le lac d'écumes Sous les yeux des passants qui éblouis contemplent Ces feuilles tout juste roussies depuis…

Cher F., J'en reviens à mes premières amours, mes lettres. Les seules qui parviennent à me canaliser. Hier, impossible d'écrire, mais aujourd'hui le temps s'y prête. La tempête est proche. Il a plu toute la matinée et la pluie n'a toujours pas cessé. Le vent s'est levé et les arbres commencent à tanguer. Les feuilles…