Lettre à F., théorie des cordes, chat de Schrödinger.

Cher F,En tandem j'entends battre nos cœurs.Je n'ai jamais poursuivi cette lettre. Quand était-ce ? J'ai dormi paisiblement cette nuit. Sentir ton ventre et sa chaleur m'ont fait le plus grand bien et m'ont réconfortée. Et si ce n'est pas toi, c'est cet oreiller. L'oreiller-ventre. T'en ai-je déjà parlé ? Ma fille commence à savoir…

Car je t’aime

Cher F., T'écrire. Mais comment ? Avec quoi ? Non, ne me parle pas de ma plume, s'il te plaît. De mon cœur, peut-être, meurtris, orgueilleux, vaincu, dissolu, irrésolu, généreux ? Avant je pouvais compter sur quelques maigres encouragements. Aujourd'hui : néant. Fatalité nostalgique. Avant tu buvais mes mots. Aujourd'hui, c'est comme si tu les…

mille demains

M'aimeras-tu si... fragile Ainsi ne dis rien c'est juste un souffle qui meurt et qui revient aussi n'en faisons rien M'aimeras-tu quand... je puiserai dans la niche d'étoiles et compterai sur le karma même si tu ne crois pas et dans la nuit fidèle je veillerai sur l'arbre le frêne aux mille demains et servirai…