Venteuse synergie alignée sur un ciel qui brille imbibé de nos larmes ô perles sucrées prises au coin de tes yeux appréciées délicieuses aux lisières de tes lèvres allonge encore un peu ton souffle jusqu'à mon cou muette devant tes pupilles qui me traversent je cède à la lumière un rayon de pureté un semblant…

Prise au vent calcaire une voix tremble et se perd Sous couvert d'un manteau de chair qui s'effrite du plus bel effet de l'érosion érotique EROS fuit renait revit dans ces nuits volcaniques Dans tes yeux fiévreux tes bras de grès Il s'accommode de ton cœur graniteux Sans prétendre à vouloir y séparer le grain…

Cher F., Est-ce que je peux te parler de tes mains, ce soir ? Tes mains, qui m'ont parcourue pendant tous ces jours et toutes ces nuits, tes mains, qui se sont arrêtées sur toutes les parties de mon corps, des plus ouvertes aux plus secrètes, même dans ces endroits où l'on ne passe jamais…

Jouissance

Dans l'insolence de tes mouvements se glisse une cambrure assassine qui lente et vive se meut naturellement et dans ces nuits de givre je les dessine Murmures d'une beauté furibonde ondulante d'émoi s'embrasent à pleine puissance deux joues en joug empourprées de jouissance eaux vives diluviennes coulantes soif de joie à son comble f.