Je voudrais que tu m'écrives un mot. Peu importe le temps. Juste quand il le faut. Qu'importe ton humeur maussade. Je voudrais que tu m'écrives un mot. Pour que l'amour ne tombe jamais à l'eau. Je voudrais que tu sois comme cet homme. Qui se lève impavide même encor endormi. Pour aller déposer sa pierre…

Un jour, un baiser. Cela ressemble à une émission télévisée. Au bout de ce baiser, y aurait-il un nouveau destin ? Demain, tu m'embrasseras. Mais je l'ignore encore, alors que je pense à toi. Je t'attends. J'attends tes mots. J'attends tes bras. Tes lèvres, posées sur ma bouche comme ton regard posé sur moi. Demain,…

Cher F., C'est étonnant : juste après avoir publié Climarche ou crève ?, mes statistiques se sont emballées, comme une nuée de marcheurs, c'était une nuée de blogueurs venant de pays que je n'avais encore jamais croisés sur mon site. 15 pays différents. J'ai trouvé pour le coup que c'était intéressant car cohérent avec la…

Cher F., Sérieusement ? Cette Marche pour le climat, ça rime à quoi ? Qu'est-ce qu'ils espèrent ? La rédemption ? Non parce que, sincèrement, je crois que la Terre y arrivera sans nous. Elle s'en sortira. Nous, par contre... C'est vrai, quoi, du temps des dinosaures, eux, ils s'en fichaient pas mal des degrés,…

Cher F., Hier encore, tout me semblait possible, même le plus insensé. Aujourd'hui, tout s'est obscurci, tout me semble désespéré. Tu me croises, le deuil amoureux dans les yeux et dans l'âme, et cela te fait du mal. Cela me fait du mal aussi. Mais peut-être qu'ainsi tu t'éloigneras plus facilement. Peut-être que ce regard…

Cher F., Où dors-tu ce soir ? Il y a une panne d'électricité dans notre quartier. Je n'aime pas travailler dans le noir, mais j'aime lire lampe de poche allumée. J'essaye de suivre, une ligne après l'autre. Et je vois du coin de l’œil dissipé par les mouvements oscillants de la lampe posée sur mon…

Mon cher F., Je suis rentrée précipitamment. Je me sens fébrile, je me sens partir à la renverse au moindre mouvement. J'aurais voulu t'attendre. Lorsque tu as ces migraines, je ne sens pas que tu m'aimes. Je me sens disparaître dans l’ornière de tes yeux bleus magnifiques. Pourquoi es-tu si injuste envers moi quand tu…

« J'ai lu tout Queneau » Ben mon vieux, quel culot ! t'es pas couillu, toi, j'aurais pu pensé quand il m'a sorti ça d'une traite. Mais non. J'avais pris cette affirmation à la légère en présumant que cela pouvait être vrai, sincère. Un homme comme lui, ça pouvait l'faire. Il en était bien capable…