Lassitude aux extrêmes
pulsations dans les écumes
frissons du cœur en mémoire

Dangerosité qu'on aime
Broyer le noir on s'enrhume
Sécheresse pareille au carême

Alors quand vient sur la bouche
ton Baiser de roi...

f.

Une réflexion sur “Baiser de roi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s