Il manque le voyage
qu’en sais-tu ?
le vent du large

Des mots en cavale
troptrop peu ?
tristesses triomphales

Il manque à mon visage
Qu’inventes-tu ?
de la joie dans les voiles

Orgueilleuse, oui.
c’est moi.<penses-tu>
Poète vulnérable.

f.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s