Couleur dénommée
Dans la chambre bleue
Désir déployé
Pas de frénésie
Ambiance tamisée
Décors assoupis
Rideaux feutrés
Pas de loup
Entre le chat
Suit la souris
Dans l’antichambre
De l’art d’aimer

Les mains qui cherchent
Retirer la chemise
Chemisier tombé
Pas tout à fait
Les mains qui toisent
Un torse une toise
Poils argentés
Nos bouches disent
Rien. Rient
Yeux irisés
Airs grisés
Sourires amusés

Amuse-bouche
Et les corps
Enfin se touchent
Derniers vers jetés
Couchés nus
Sur le papier
Tu te resserres
Bulles de gaité
Tapis en feu
Corsage dégrafé
Je me fais désirer


Bonne année.

f.

Une réflexion sur “L’instant gris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s