Ô Cerveaux attablés
Assis sans table figurée
Tableau de cerveaux mal assis
Serviteurs de la science défraîchis
Jouissant d’une assise intellect
Omniprésent assourdissant
Mettez en sourdine vos lumières

Aujourd’hui l’un de vous s’est levé
Dans cet hémicycle siègent ni héros ni chevaliers
Écoutez seulement ces lèvres racornies
On tourne en rond dans cette boucle
Silence l’un de vous s’est levé
Une ombre claire est partie sans rien dire
Dans un élan tranquille et téméraire

Coup de théâtre !
Le cerveau s’est envolé
Le vide a pris sa place
Devant l’assemblée médusée
Rien ne comble l’espace
Le pair a déserté en un éclair
Sans volée de bois vert

Que n’en furent étonnés
Les sages convives sidérés
Par si belle témérité
L’incrédule oiseau a migré
Sans crier gare sans cri d’orfraie
Silence radio Rideau !
La séance est levée

La fuitetexte : laplumefragile
image : Louise Pressager, la fuite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s