à Barbara.

Peut-être que c’est le vent
qui emporte la main
et rend ainsi le verbiage
ces jours si incertains
Peut-être que sans entrave je
ne dirai pas non
que j’enfermerai les doutes
que tous appellent démons
dans de menus pliages
d’enveloppes oubliées
laissées à l’auspice des orages
Peut-être que c’est à l’aune
du regard qui remonte le tronc
suit le chant d’un oiseau
et ainsi sans ambages
arrive la conclusion.
Peut-être que dire, c’est cela.
Peut-être que vivre, c’est cela.
Peut-être qu’écrire, c’est cela.

f.

10 réflexions sur “Peut-être

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s