M'aimeras-tu si...
fragile
Ainsi ne dis rien
c'est juste un souffle
qui meurt et qui revient
aussi n'en faisons rien
M'aimeras-tu quand...
je puiserai dans la niche d'étoiles
et compterai sur le karma
même si tu ne crois pas
et dans la nuit fidèle
je veillerai sur l'arbre 
le frêne aux mille demains
et servirai de voile
alors tu n'auras qu'à
souffler, et l'on... 

f.


4 réflexions sur “mille demains

  1. Délétère, le coup de feu retentit !
    Il n’y a aucun deuil à accomplir en fait…
    Juste des torrents de sang et des hiérarques graisseux
    Lave calcifiee et machines neutres
    Alternatif, je pioche dans mes cigarettes blondes
    Volute apaisante comme une mousseline
    Sur une peau bronzée
    Sentir la brise, ses baisers sur mon visage fin.
    Mais où est l’incendie ?
    Mais où est l’incendie ?
    Montent les chants clandestins

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s