200227. neigeÀ côté de nous
cèdent passent les feuilles
vont tombent les flocons
toiles glacées d’argent
À côté de nous
se coursent des écureuils
des gris des jaunes des roux
importunés à peine
À côté de nous
s’étirent deux anges
à presque forme humaine
Où sont passées leurs ailes?
À côté de nous
Arachné tisse un manteau blanc
de dentelle de laine
Où sont passés tous ces flocons?
À côté de nous
sur les toits s’amoncèle
une chapelure de coton
Dans nos regards la neige
l’âme éphémère sereine
Égérie de l’instant.

f.

6 réflexions sur “Ataraxie (l’instant blanc)

      1. Tu as écrit un très beau texte, tout en douceur et pourtant si grave, si triste. C’est de la très belle poésie.
        Je ne connais pas encore Billie Elish, je ferai sa découverte.
        Bon samedi…
        Amitiés
        John

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s