J’accours
florale et triomphante
vers ces nimbes si pures
vers ce ciel dansant

Où la tristesse est nue
désarmée passagère
Osmose inattendue
J’entends

Chopin Satie si fiers
La muse apprivoisée
des rimes filant légères
défilé d’ombres grisées

Grivoise transpirante
Je respire l’atmosphère
de formes dévoilées
chassant l’ennui amer

Sinuosités chantant
J’improvise
Une valse claire
impromptue désœuvrée

f.

Blue Cloud_Hermione Carline 2014
Blue Cloud, Hermione Carline

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s