À travers le miroir du monde
Se trame un matin gris
Regard morose embué
Sur ma prose
Surgit l’esprit éveillé
Les yeux fermés
En pensées je te lis
Motus.
Puis nos bouches
décousues enrouées
Se délient dans le reflet
De nos vies fragilisées
Traversée de l’âme
À tout reconstruire
Sur le fil Amant
De nos sensibilités

f.

2 réflexions sur “Pensée matinale (V)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s