Jamais deux sans trois. En fait besoin d’aucun prétexte pour t’écrire mais tu le diras si j’exagère. Pas vu de jolie bibite ces derniers temps. Hier j’avais des envies. Envie de te plaire. Passé toute la journée en culotte dans l’appartement. Me suis mise à danser. Terrasse. Appartement. Terrasse. Bu un café. Cafetière à l’italienne. Mes fesses rebondies narguaient le miroir. J’aimais bien me mirer devant. J’ai pris quelques clichés en pensée pour te les envoyer. Pause intime sur le lit. Seule à seule. Tandem de mains. Jeux de doigts. Pensé à toi. Délice très court. Pleuré aussi. Un peu. Chaudement mais trois fois rien. J’avais envie que tu sois avec moi. J’écrirai sûrement demain.

Bande-son au réveil (aucune idée de la raison de son apparition) : Plus que tout au monde. Pascal Obispo. Voir le clip (OMG le ridicule ne tue pas).

Télégramme rose
Comment résister à ces draps fuchsia dans lesquels je sombre depuis des semaines ? Je réitère : envie de te plaire. Envie de te faire un peu de mal aussi… Impudique. Du mal concupiscent. ENVIES.
rose by laplumefragile
nota bene : avis aux amateurs de pornographie, ce site ne vous est pas destiné. Cette photographie ne sert qu’à illustrer des propos dont le lecteur lambda ou averti est habitué par son passage ici.

f.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s