Un impossible qui n’a jamais
semblé aussi proche
Sauter à pieds joints
avec ou sans anicroches
qu’importe
dans les méandres d’un inconnu
pas si lointain devenu
Au demeurant les mains qui tremblent
à l’idée de t’atteindre
Depuis le mont Tremblant
Paris Bruxelles Milan
Le train ne sait attendre
Si près du but comme une pièce
soudainement apparue
dans la poche d’un gamin
qui court à présent
vers sa récompense
Enfin.

f.

2 réflexions sur “À pieds joints

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s