nuageds
Chers lecteurs,
Chers abonnés,
Cher voyageur terrestre, lunaire ou imaginaire,

Après quelque temps passé dans la lune, il est maintenant l’heure de s’armer de ses plus beaux yeux pour lire les textes consacrés à l’agenda ironique du mois de juillet et voter chez Louise, par ici.

Mois de juillet caniculaire pour beaucoup d’entre nous. Mois de rêveries solitaires. De pensées perdues. D’images éclair. Quinze jours à l’autre bout du monde. Trop vaste, peut-être. Très grand, assurément. Des visages étrangers et connus me viennent et me reviennent. La saison des souvenirs n’a jamais disparu. L’écriture, même pêle-mêle, me suit toujours. Après un carnet d’été 2018 très riche au bord de la mer, un journal d’hiver très mouvementé dans les sommets à demi enneigés, laplumefragile a l’intention de publier ses télégrammes 2019 qui retracent de manière rapide mais précise, saccadée mais fluide, son épopée (un bien grand mot) de l’été.

Lectures du moment :
ZAO, de Richard Texier, très inspirant, (auto-)biographie consacrée à la relation entre deux artistes, et partant la consacrant.
Berthe Morisot, Hors série Télérama, portrait d’une impressionniste hors catégorie car féminine. Portrait(s) saisissant(s). Beautés picturales dont on ne peut détourner le regard. Prenant.
Kundalini, l’étreinte des âmes, de Thierry Ledru – promis, cher Thierry, je t’écrirai à propos de Sat et Maud. Beaucoup de pages cornées. Beaucoup de moments d’égarement à la lecture. Perplexité et clairvoyance, admiration et réticence en chien de faïence. Je comprends un peu mieux le terme d' »OVNI littéraire ». Roman lui aussi hors catégorie.
Les Bourgeois, d’Alice Ferney. Premières pages perturbantes. La mort est vivante, protagoniste, à chaque ligne. Belle écriture. Thèmes universels. Gros volume pour mes petites pupilles. Je crois qu’il me faudra du temps pour le lire et le digérer, mais comme on me l’a offert, j’ai envie de l’honorer.
Les douze textes de l’agenda ironique de juillet. J’adore me plonger dans vos univers !

Musique en fond – lire les Télégrammes à venir. Tout y sera.

À bientôt,

Fragilement vôtre,
f.

 

2 réflexions sur “Chers lecteurs (les pieds dans les nuages)

Répondre à laplumefragile Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s