47 réflexions sur “Comment naître

    1. Bonjour cher Thierry, cela fait une éternité. C’est drôle que tu commentes ces quelques lignes, jetées d’un trait après une séance de yoga qui m’a un peu déroutée.
      Merci pour ton petit mot sage.
      Pour Kundalini, il me reste quelques pages… 😉

      J'aime

    1. Bonjour Hicham, merci pour votre passage commenté. Il n’y a ici ni meilleur mot ni meilleure illustration. Tout le meilleur du monde est dans l’instant. Et cet instantané est fragile. Voici l’essence de Laplumefragile.

      Concernant ma / mes démarche(s), oui c’est vrai que j’aime accompagner souvent mes textes; cela dépend (une âme généreuse d’artiste prêteuse, une trouvaille improbable, ou tout simplement un support déjà à portée de main qui se trouve se prêter très bien à ce que j’écris). Mais si vous voulez aller plus loin dans votre lecture, vous verrez qu’il y a des articles tout à fait « nus », qui se suffisent à eux-mêmes et qui ne s’accommodent d’aucun artifice.
      À bientôt, peut-être.

      f.

      J'aime

    2. J’ai trouvé intéressante votre analyse sur Houellebecq.
      Mais ses derniers romans sont des farces et peu révélateurs de son talent.
      Essayez de lire l’extension du domaine de la lutte et ses recueils de poèmes…c’est assez génial.
      C’était bien en somme, avant que les petits cochons de Saint-Germain ne le mange et qu’il se noie dans la liqueur…
      Pétrole de la création où je vais d’ailleurs m’abreuver bientôt: (canicule+bullshitjob=éthylisme.).

      Je reviendrai vers vous et vos travaux demain dans l’ennui de ma vie de bureau.
      Bonsoir f.

      Hicham

      Aimé par 1 personne

      1. Cher Hicham, comme vous l’aurez lu dans cette Lettre fictive, je n’ai lu que La Carte et le territoire, que j’ai apprécié, somme toutes modérément. Mais j’ai aimé faire ce travail d’analyse.
        Je vous rejoins tristement dans ce coma élitiste et pathético-tragique. Cet espace virtuel est une part de mon oxygène, celui qu’il me reste.
        À bientôt,

        (Si l’on se retrouve, vous pouvez m’appeler Milena, si vous préférez).

        J'aime

      2. Enchanté Milena,
        Retrouvons nous hors des virtualités techniques..ce serait parfait oui.
        Ce soir, je compte prendre l’apéritif dans le 13ème pas très loin de la dalle où vit notre sorcière littéraire nationale…
        A Bientôt chère Milena

        Aimé par 1 personne

      3. Excusez-moi de vous avoir laissé seul à votre apéro parisien; j’avoue avoir pris plaisir à imaginer votre regard essayant de scruter les tables ou les alentours pour distinguer une femme qui aurait pu se joindre à vous comme par enchantement.
        Comme je suis bien loin de votre 13e, puis-je vous demander par curiosité de quelle « sorcière littéraire nationale » il s’agit ?
        Bonne journée ennuyeuse (à moitié).
        m.

        Aimé par 1 personne

      4. Je me suis permis de composer ce texte que nos échanges et ma soirée m’ont inspiré.
        Il faut bien combler l’ennui et magnifier le réel.
        En souhaitant que vous n’ayez pris ombrage de ma démarche matinale…
        Bien à vous Miléna

        Aimé par 1 personne

  1. Je t’ai cherché cette nuit
    J’ai hurlé de ton nom
    Sa majesté notre Soleil à peine couché
    Sa chaleur irradiée toujours le matérialisme terminal.
    Je me pensais libertin
    N’était que Cynique
    Te cherchant du haut de ma lanterne
    Les punks, les iroquois et la vitesse furent vaincus.
    Éclaté nos sens graciles
    Betaillere
    Langage vert
    Citadin ou rural
    Formidable loisir du vide
    Dans le vieil autobus emplis de cafards
    Huileux et fluide
    Internationale débauche
    Maigres bientôt seront nos potagers
    Éclaté nos sens fragiles…

    Aimé par 1 personne

    1. Je voulais répondre
      à brûle-pourpoint
      que nous serions ivres
      bel et bien
      d’ici demain

      c’était sans savoir
      que le roi des vins
      allait couler dans vos mots
      ce nectar divin
      Montons au sommet de Babel
      et regardons
      ce que cela donne
      ivres Enfin

      J'aime

  2. Ravi que ma prose vous sied.
    Il y’a pot au bureau ce midi avec ô miracle: du champagne.
    La journée va donc pétiller un peu (enfin)…
    Un fois les bulles actives dans mon esprit déviant de poète ; je reviendrai vers vous.
    Et vous jugerai si le vin des rois et le roi de vins convient à ma plume elle aussi fragile.
    Bonne journée où que vous vous trouviez sous ce soleil de plomb.

    Poétiquement

    Hicham D

    J'aime

  3. Fine lame
    et pourtant,
    J’ai tombé la veste dans leurs marais
    Fétide ce monde de crocodiles
    Administration du gluant…

    Le soir était plastique et neutre
    Attentifs aux beautés charnelles
    Voyant Titan et Vénus comme destination probable
    Usines délabrées ou espaces engorgés
    Couvrants l’horizon des misérables

    Après, séduire le ballerine
    Suave, elle criera mon nom
    A la première lueur, le coq chantera
    Draps et humeurs imprégnés
    Beautés charnelles.

    Attentifs:
    Je sais, je sais.
    J’aurai vu et chevaucher
    Dans les soirs plastiques
    Où ne serais plus jamais neutre
    Troubadour ayant eu le déclic
    Dans la décharge chimérique.

    A vous chère Myléna.
    HD

    J'aime

      1. Hélas, le temps du faste est fini; l’administration est en pleine déconfiture.
        Ainsi, point de Ruinart ct du Vranken…Pas trop mauvais au demeurant.
        Je cuve à mon poste en banque de prêt à la bibliothèque…je cuis tel un reptile.
        Sachez que si une rencontre s’opère entre nous je connais vos goûts( somptueux et dispendieux…) en matière de bulles magiques,et serai m’y conformer pour votre bon plaisir…

        Aimé par 2 personnes

      2. Oh cela me flatte ! Du coup… qui sait lors d’un séjour à Paris.
        Je sais… je suis épicurienne avec quelques préférences de luxe. Mais elles sont rares. Donc précieuses. Donc exceptionnelles. Donc à garder 😊

        J'aime

  4. Je serai enchanté de vous faire découvrir notre belle capitale de la République des belles lettres…ville de Baudelaire, Artaud…Houellebecq et Beigbeder à présent(vous avez dit décadence…ou du moins l’avez penser fort:))
    Il ne semble avoir parlé d’équillibre…juste astrologie mais si le sujet vous dérange.
    Et les déséquilibres sont propices à la création…
    Où vivez vous chère provinciale?
    Faites moi rêver de ballades champêtres et casse croutes rustiques loin de la ville pathogène.
    Bonsoir

    J'aime

      1. Je vis dans un pays qu’on dit et qu’on chante « plat », mais il n’est pas si plat que cela.
        Dans cette contrée sont nées aussi bon nombre de grandes personnalités. Chanteurs, poètes, cyclistes, écrivains, diplomates… un pays riche, aussi petit soit-il.

        Aimé par 1 personne

      1. Bloquer dans l’Interzone
        Tirage au sort malheureux
        Communion matinale avec l’organisation procédurale
        Faire connaitre le cerf;
        Le bal des damnés endimanchés.
        Refouler cette plage moribonde
        Que de supermarchés orgueilleux!!!!
        Artificialiser notre interzone formel
        Couleurs chaudes et mobiliers
        Artificialiser
        La vie comme une étude de la convulsion
        Murs délavés et plein de peines

        Voici ce que m’inspire cette journée…
        HD

        J'aime

  5. En ligne, vous pouvez…
    Tout ce fait dans ces maudits espaces cybernétique désormais..
    J’attend la paie en regardant la sélection égyptienne disputant la CAN.
    Chloroforme moderne…
    Demain, je relirai le Lotus bleu en passant à vous….
    Le surnom de mon cher petit est Milou
    Comme quoi j’étais connecté au plat pays qui est le votre….
    Bonne nuit milena de la Balance
    Je suis Gémeaux pour info
    Êtes vous allergique?

    Aimé par 1 personne

    1. Bonne journée Hicham.
      Pourriez-vous éviter de poser des questions qui n ont pas lieu d’être posées ici en cette sphère « cybernétique » ? Et si vous voulez vous épancher davantage et de façon plus personnelle rien ne vous empêche de communiquer par email. Cet espace devrait être consacré aux commentaires en lien avec les articles publiés.
      Merci pour votre compréhension.

      J'aime

  6. Bien d’accord avec vous, nous ne montrons pas souvent qui nous sommes vraiment et nous n’exploitons pas toujours assez bien nos talents. Mais si l’on regarde bien, il y a toujours quelque chose de notre vérité dans chacun de nos actes ou dans chacune de nos paroles. Certain(e)s savent discerner cette part de nous….

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s