Ton silence est meurtrier
Il m’accable de douleur
Je n’y suis pas habitué
Faisant plus de mal que de peur
Ton silence meurtrit mon cœur
J’entends la chouette hululer
Pensant mes sens pénétrés
Devant ces grands yeux voyeurs
Dans un désert de torpeur
Ton silence est balayé
Par un vent complice guetteur
Fissurant l’intimité

f.

crédit photo : MISTER Q. tous droits réservés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s