Ne pleurons pas Notre-Dame.
Échafaudage culturel et historique de notre humanité,
Œuvrons à son éternelle construction.

Prière pour éloigner les affres du feu de Saint-Elme

Et j’ajouterai ton nom
En haut de l’édifice
Comme un cierge qu’on allume
Pensant qu’il brûlera
Et nous donnera un fils
Les cœurs pour toujours enflammés
Énergies palamites
De grâce je veillerai
Sur nos promesses tacites
Et gloire à Notre-Dame
Notre amour ineffable
Gravé dans le vitrail
Forgeant les rosaces éternelles
Nos entrailles de chêne
Voûtant l’éternité
Et tu rebaptiseras
Celui que tu fus au passé
Couronnant le présent
Glorieuse relique dorée
Et ainsi renaît l’homme
Essence divine
La passion retrouvée

f.

crédit image : francebalade
Gravure représentant Notre Dame de Paris au milieu du XIXème siècle, avant la restauration de Viollet le Duc, la flèche est absente

2 réflexions sur “À Notre-Dame

    1. c’est le cas, non ? La Belgique est déjà sur le coup ! quelques poutres, quelques clous (reste ceux de notre amis JC -ouf!) et voilà ! c’est reparti pour un siècle.
      Moi qui ne suis pas croyante, j’ai la foi en la capacité de l’homme à construire, bâtir, édifier sans relâche et recoller les morceaux de son patrimoine pour le conserver ad vitam.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s