2021. Nous ne changerons plus d’heure. Les décalages vont toucher à leur fin. Le cadran numérique ne sursautera plus. Les aiguilles n’auront plus de raison de s’affoler non plus. Ce n’est pas trop tôt, disent certains. À la bonne heure, à la male heure pourront crier les autres de gaité de cœur ou le cœur empli de chagrin.

Le lapin blanc, Alice au pays des merveillesMa foi, une heure de plus, une heure de moins, qu’est-ce que ça pourra bien changer à notre petit destin ? Le climat n’en fera quand même qu’à sa tête, si nous ne faisons rien. Pourtant, dieu sait (non, il ne sait rien, il a tout inventé comme pensent d’aucuns) que ça nous tient tous un peu à cœur, enfin ! Mais là aussi, pour décider de l’heure à laquelle on se couche, à laquelle on se douche ou à laquelle on fait tourner cette machine à laver, pour décider du lever, de l’heure à laquelle il faut travailler, pour ce temps qui n’appartient ni aux autres ni à moi, il faut un consensus européen. Aujourd’hui, le Parlement a parlé. Mais pour l’heure, ils ne décident pas encore de l’heure à laquelle on peut baiser !

Et toi, mon petit roussin ? Qu’allons-nous faire de nous d’ici 2021 ? Un jour je vais te dire qu’il faut prendre notre vie en main, remettre les pendules à l’heure et penser à demain. Le jour d’après je ne dis plus rien. Je reste muette devant ton regard incertain. Je commence à réciter un peu par cœur ce que l’un en rappant chantonne : es-tu cet homme au cœur random ? Et dans un souvenir lointain de rap encore, je fredonne l’as de trèfle qui pique ton cœur.

Comme le temps tu es un leurre. Tu t’évapores. Et soudain tu reviens. Pendant ce temps, les jours s’en vont je demeure. C’est ce que l’autre écrivait si bien.

En attendant 2021, voici notre Calendrier Cynique du Cœur

8h, tu me fais battre le cœur
10h, devant la jolie môme tu te la joues joli cœur
12h, la bouche en cœur… tu m’ouvres ton cœur
17h, changement d’humeur… tu me fends le cœur
18h, se vider la tête : j’écris, guidée par le cœur
(c’est John qui l’a dit avec le cœur)
19h, tu t’allumes une cigarette, passe la rancœur
22h, tu m’allumes dans l’ascenseur…

Cynique ou cyclique ? Si tu veux mon avis, ne changeons rien à tout ce cirque. Le changement, on l’a bien compris aujourd’hui, c’est pas pour maintenant, comme le scandait un certain F… Bref.

Vivement demain.

f.

4 réflexions sur “Changement d’h·coeur

  1. Bon, moi j’aurais bien suggéré de décaler d’1/2 heure entre heure d’hiver & heure d’été, mais les technocrates de Bruxelles ils auraient sûrement dit « NAN ! »

    Et à part ça, tes parents t’ont mis trop de Raymond Devos dans le biberon, ou quoi ?
    (Réponds pas à cette question idiote, c’est juste pour te taquiner)

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s