Tu n’as que vingt-et-un ans.
Ta peau est lisse éclaire cette rame mortifère
Tu te tiens droit à l’écart des passants
Debout et aux aguets à côté du sergent
Il t’apprendra les arcanes du métier
Et ses douleurs irrémédiablement
Que tu tenteras d’apprivoiser
Avec le temps.
Fais-tu partie de cette jeunesse dite sacrifiée?
Tu te sacrifieras au nom d’une patrie
Qui ne t’a peut-être même jamais vu naître
Verras-tu un jour naître tes enfants?
Ta jeunesse irradie sous ce béret kaki
Ton insigne posé brille dignement
Tous les dispositifs sont réfléchis
Tu t’apprêtes à donner ta vie
Au pied levé.
Tu le sais tu portes l’attirail
Comme tes compagnons d’armes
Les engagés dans la mitraille
Tu as écouté dans ton apprentissage
Sans connaître encore la réalité
Des secousses un bruit qui tangue
Une peur contrôlée qui se lit
Comme une lueur éraflant ton visage
Debout et aux aguets à côté du sergent
Tu veilles. Fébrilement
Tu n’as que vingt-et-un ans.

f.

6 réflexions sur “La vie sous terre

  1. « Ta peau est lisse éclaire cette rame mortifère » … Euh, il manquerait pas un mot, genre un adverbe ?

    Une poésie qui déconcerte l’esprit, ma foi, avec un thème pour le moins inattendu, c’est assez déconcertant mais ça démontre un talent d’écriture multiforme.
    Et sans aucune once d’esprit agressif, alors que le sujet traité se révèle de nature extrêmement belliqueuse.

    Peut-on dire que sous la plume fragile, officie une guerrière en dentelles ?

    Aimé par 1 personne

    1. Ah, j’aime ces grands yeux qui décortiquent ! Merci ! Je comprends que ton œil d’esthète soit heurté. Mea culpa. J’ai hésité, mais j’aimais l’écho-fusion entre la peau lisse « et claire » et le verbe éclairer pour donner de la lumière à cette journée de commémoration.

      Je n’ai pas du tout l’habitude d’être dans un courant militant, encore moins de me mêler de/ m’emmêler dans la politique; et je préfère prendre beaucoup de recul sur les événements qui font l’actualité. Cependant, ce 22 mars 2016, j’aurais vraiment pu, à trois stations de métro près, y passer. J’accompagnais mon enfant à la crèche quand tout a explosé…
      Depuis quelques jours, alors qu’ils avaient déserté depuis plusieurs mois, on revoit les militaires prendre d’assaut les transports en commun, et un visage en particulier a retenu mon attention ce matin… et ma plume a suivi.

      Ma foi, oui, je n’ai pas de style en soi. J’ai des styles, comme tu as déjà pu le constater je crois. J’aime bien cette image de « guerrière en dentelle ». L’on dit souvent que l’habit ne fait pas le moine avec moi et qu’il ne faut pas se fier à mon apparence. C’est sans doute vrai.

      p.s. : bouh! la répétition dans ce commentaire … c’est déconcertant de la part du grand Yannu ! 🙂

      J'aime

      1. Oui, je me doute bien qu’en ce 22 mars, Bruxelles a l’esprit plus enclin à pleurer les victimes de l’aéroport de Zaventem & de la station de métro Maelbeeck, qu’à rire de la mésaventure du gardien de but de ces facétieux diables rouges :

        Hé oui… Nul n’est plus à l’abri nulle part d’un « acte isolé » ou de l’œuvre d’un « déséquilibré » comme on dit pudiquement chez nous… Mais, on nous dit aussi qu’il faudra bien nous résigner à « apprendre à vivre avec » ces menaces.

        J'aime

      2. Ah la boulette « n’est pas disponible ».
        Pour ne pas faire dans la dentelle, je ne suis pas vraiment la politique, encore moins les déboires footbalistiques. Mais merci pour le rebond… 😀

        J'aime

  2. Ton texte me rappelle un peu celui de Boris Vian : le déserteur, même si l’esprit n’est pas tout à fait le même. Je te remercie de penser à toute cette jeunesse qui porte ou a porté l’uniforme. Selon les époques, cela peut changer une vie de façon radicale voire définitive.
    Excellente soirée.
    Amitiés
    John

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s