Chers lecteurs,
Chers abonnés,
Cher visiteur,

Quelques jours passés loin de l’écran m’ont éloignée de vous mais pas vraiment de ma plume. J’ai vu que vous aviez été plutôt très actifs de votre côté. J’ai pas mal de littérature, de jolies images et de belles photos à lire, à observer et à admirer.

De mon côté, je vous réserve un petit journal de mars découpé en giboulées. Quatre petits épisodes épistolaires, mélangeant récits de vie, aventures romancées et philosopheries (mot-valise contenant philosophie et rêveries, c’est nouveau, ça vient de sortir). Ce journal tiendra sur une longue page, en dessous de mon Carnet d’été. J’hésite à le découper en articles pour faciliter votre lecture.

Le temps n’est pas fabuleux par ici et je ne suis pas au meilleur de ma forme. J’espère que mon état s’améliorera dans les prochains jours.

À très bientôt sur laplumefragile et par chez vous, c’est une certitude !

f.

bourgeons pris dans la glace
J’ai tenté de photographier des bourgeons pris dans la glace, résultat flou, mais j’aimais quand même la fraîcheur de cette photo ❅ ☃

9 réflexions sur “Chers lecteurs (mars, et ça repart)

  1. … »je ne suis pas au meilleur de ma forme. « …
    Le printemps est bientôt là 😉
    La grippe m’a flingué pendant les vacances scolaires pour ma part…Quelle conscience professionnelle !! A chacun ses « épreuves » 😉
    « Philosopheries ». J’aime beaucoup 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Cher Thierry, j’ai pensé à toi durant mon séjour à la montagne. Je suis entre la grippe et le rhume, un truc qui traîne depuis trop longtemps et dont je peine à me défaire.
      « La grippe m’a flingué pendant les vacances scolaires pour ma part…Quelle conscience professionnelle !! »
      Ah ? je pensais que tu étais à la retraite, que tu n’enseignais plus en tout cas.
      Merci pour ton petit passage par ici. J’espère te retrouver bientôt « là-haut ».

      J'aime

      1. Oui, content, énormément. J’adore mon métier, j’adore travailler avec les enfants et je n’ai fait que ça toute ma vie. Quand j’ai arrêté d’être élève, je suis devenu instituteur. Je suis donc à l’école depuis 54 ans 🙂 Ça va, c’est bon, j’ai envie de passer à autre chose. Ecrire, aller en montagne, aimer.

        Aimé par 1 personne

    1. Au voleur ! Au voleur ! Donner, c’est donner… Voleur de « cadots ». Ceci étant, je fais une distinction entre les rêveries et les rêves. Le côté onirique s’apparente pour moi aux songes; les rêveries tiennent plutôt de la divagation, de la réflexion lointaine ou profonde, à la Rousseau. Merci pour ce joli rebond étymologique !

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s