Chers lecteurs,
Chers abonnés,
Cher ami de passage,

Aujourd’hui, laplumefragile a un an ! Oui, c’est un site très jeune, et je dois dire qu’à sa genèse, je n’y croyais pas trop. Je savais seulement mon besoin pressant et hurlant d’écrire. Pour le reste, aurais-je le courage, la volonté, la motivation d’écrire (régulièrement) ? Est-ce que j’écrirais avant tout pour moi ou serais-je motivée par une volonté cachée d’intéresser un public particulier ou de séduire, plaire à un amant disparu, évaporé ? Ou bien était-ce tout simplement le désir de retourner quelques années en arrière du temps de mon journal intime quand j’étais ado, en voulant transformer ce journal intime en journal d’une « précieuse libertine » à moitié libérée ? Peu m’importait dans le fond les raisons de créer ce site.
Je dois avouer qu’aujourd’hui, je suis convaincue de son existence, de son utilité. D’abord, c’est une forme d’engagement envers soi-même (un peu comme le sport, lire La coureuse). Je voulais développer cette activité d’écriture afin qu’elle devienne régulière, puisqu’on m’avait encouragée à le faire. C’est plus au moins chose faite. Il y a toujours bien sûr des empêchements, des contretemps, des imprévus (des « alibis », des « excuses », des « prétextes », des « barrières », … qualifiez cela comme voulez). Mais dans l’ensemble, je suis satisfaite et je m’épanouis. Ensuite, WordPress (sans faire sa publicité, c’est inutile entre nous) offre quand même l’avantage d’accéder à une grande communauté de lecteurs, ce qui est précieux, important et vivifiant selon moi. Vous lire est un plaisir, une évasion (un « voyage », comme diraient certains). C’est aussi une initiation décuplée entre lecture et écriture. C’est sans doute en grande partie ce qui m’a incitée à continuer, à renouveler cet abonnement. Aussi, je vous remercie pour vos jolies étoiles et vos quelques mots qui me guident encore davantage dans cette aventure livresque, artistique et salvatrice.
En fonction du temps, j’essaierai de consacrer une page qui servira de table des matières afin que mes articles soient mieux référencés et que l’on puisse s’y retrouver. Mine de rien, 60 articles en un an, ce n’est pas rien.
Je vous dis encore MERCI pour votre regard, votre curiosité, votre intérêt. N’hésitez pas à partager vos impressions, à m’écrire si le cœur vous en dit. Je vous répondrai assurément. Je pense que vous l’aurez constaté, j’apprécie tout particulièrement le récit épistolaire…

Je vous laisse sur ces quelques photos d’une exposition troublante et remarquable présentée à Bruxelles au Jardin botanique de Meise, intitulée Herbier de porcelaine. F et f., nos deux « amants (é)perdus » sont allés s’évader bras dessus bras dessous (parfois enlacés) dans ce magnifique cadre de nature urbaine.

Ces objets d’art ont été réalisés si minutieusement qu’on n’ose imaginer le temps que l’artiste a passé pour obtenir ces résultats. Les matériaux source sont d’origine végétale, et pourtant, pour certains objets, on a presque l’impression qu’une vie animale surgit de ces sculptures étranges et surprenantes à l’apparence de vase, de vasque ou de bénitier même parfois.

Bonne fin de semaine,

f.

Une réflexion sur “Chers lecteurs (merci)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s