Cher lecteur, chère lectrice,
Cher abonné, chère abonnée
Ami(e) de passage,

C’est l’été. La saison est chaude, l’heure est au repos, à la récréation, au loisir, au plaisir, à l’abandon de soi aux choses qui nous touchent, nous émeuvent, nous mettent en joie.
Voici quelque temps que je n’ai publié; c’était le temps des vacances, loin des écrans et du clavier. Cela m’a fait du bien. Je n’ai pas délaissé ma plume pour autant, certainement pas ! Pour vous qui appréciez me lire, je vous réserve deux nouveautés : une page consacrée à mon Carnet d’été 2018 (sous-titré À mon seul désir) et un projet littéraire créé en parallèle au Carnet, intitulé Les lignes du souvenir. Je vais tenter d’en publier des morceaux, ça et là, d’ici les prochaines semaines.

Au cours de cette douce période d’accalmie au bord de la mer, plusieurs ouvrages ont bercé mes nuits et nourri ma plume. Passion fixe (Ph. SOLLERS), L’Amant (M. DURAS), Petit éloge du running (C. COULON), Les Chaussures italiennes (H. MANKELL). Et vous ? Des lectures entamées, achevées, en perspective ? N’hésitez pas à partager. Ce petit billet à votre attention est fait pour ça. C’est aussi pour m’ouvrir davantage et inviter au partage que je le rédige. D’ordinaire, les billets sont plutôt à lecture fermée (intime, réservée), dirons-nous. Si la plume est fragile, elle est aussi un peu timide. Difficile de s’ouvrir au monde lorsqu’il est si vaste une fois que l’on s’installe sur la toile…

En cette saison estivale, j’en profite également pour changer mon avatar : L’Été, d’Alphonse Mucha. Peut-être que notre ami(e) et auteur d’Un balcon en forêt pourra nous en dire plus sur ce beau tableau à la sensualité bien placée, qui s’inscrit dans une collection consacrée aux Quatre saisons. En parlant d’art et de peinture, je vous conseille le livre jeunesse La Gardienne du musée (Simon Boulerice, Lucie Crovatto). C’est un ouvrage remarquablement bien dessiné et l’histoire est à croquer ! On y découvre comment les artistes peintres pouvaient parfois sous leur chef-d’œuvre en dissimuler un autre ! C’est une belle initiation à cet art.

J’ai eu aussi l’envie de faire plaisir à notre amie France Fougère qui tient un blog fort sympathique et éclectique, en lui glissant cette jolie photo de papillon, prise dans un magnifique petit Jardin aux Papillons (Vannes, Bretagne-Sud).

20180724_135428
Bonne lecture, bonne vadrouille et à très bientôt,

f.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s